mardi 30 décembre 2014

La récap'POP de décembre (partie 2)



En ces derniers jours de 2014, la récap’POP est de retour sur le blog. Au programme de ce dernier numéro de l’année, du beau monde : la superstar Madonna, la rappeuse Nicki Minaj, l’indémodable Britney Spears, la féline Bebe Rexha et le séduisant Shawn Mendes ! Musique maestro. 



On commence avec Madonna, pour qui le mois de décembre n’a pas été facile. En effet, fin novembre la superstar voyait des extraits de son nouvel album « Rebel Heart » fuiter sur le Net. Quelques jours plus tard, c’est la quasi-totalité de l’album qui au compte est apparu sur le Net. Victime d’un vol de ses fichiers, la madone s’est dite violée et outrée, mais en reine du marketing avérée, l’interprète de « Like a Prayer » a décidé de contrer la menace en publiant à son tour sur iTunes, 6 titres de ce nouvel opus à paraitre en mars 2015 : « Living For Love », « Devil Pray », « Ghosttown », « Unapologetich Bitch », « Illuminati » et « Bitch, I’m Madonna ».



Ces 6 titres qui se sont très vite emparés du haut des classements semblent rendre ses lettres de noblesse à l’artiste qui avait quelque peu perdu son chemin sur son dernier opus « MDNA » paru en 2012.  Affaire à suivre.

On continu avec Nicki Minaj, la rappeuse qui a publié mis décembre son 3e album « The Pink Print » à tout pour être aux anges et pour cause ce nouvel album est un véritable succès. Aux États-Unis l’album a surpassé les attentes en se classant à la seconde place du Billboard avec 194.000 ventes physiques et près de 50.000 écoutes streaming. En France l’album a démarré timidement son exploitation en 70e place du top album (4200 ventes). Pour mettre en lumière son nouveau bébé, la sulfureuse artiste a dévoilé la semaine « The Pink Print Movie » une vidéo de 16 minutes, illustrant les pistes les plus personnelles de l’opus : « All Things Go », « The Crying Game » feat Jesse Ware, « I Lied » et « Grand Piano ».



Ces quatre titres aux antipodes de ce qu’elle a pu proposer auparavant prouvent une fois encore l’étendue de son talent. À consommer sans modération. 

Si Nicki Minaj, semble avoir réussi son retour, dans l’ombre une autre rappeuse s'attèle à la tâche, j'ai nommé Iggy Azalea. En effet alors qu’elle a signé l’un des plus gros succès de l’année avec son single « Fancy » issu de l’album « The New Classic », l’Australienne a fait savoir qu’elle travaillait activement sur le retour en scène de Selena Gomez, mais ce n’est pas tout, lors d’une interview exclusive accordée a un magazine américain, la rappeuse la plus en vogue du moment a laissé entendre qu’elle sortirait début 2015, un single en featuring avec Britney Spears, un titre qui servirait de rampe de lancement au nouvel album de l’ex-enfant star de Disney. Un retour attendu et qui devra faire grand bruit pour faire oublier le flop monumental de « Britney Jean ». Notons cependant, que la star vient de signer avec succès, le premier anniversaire « Piece of Me » son show à Las Vegas.  

Selena Gomez, Britney Spears, l'année 2015 sera chargée pour Iggy Azalea


Il y a quelques semaines, je vous faisais découvrir, Bebe Rexha, une jeune artiste américaine à surveiller de près. Après avoir enregistré deux titres pour le nouvel album de David Guetta, celle qui a entre autres écrit pour Emimen, est de retour en solo avec deux singles aux univers relativement opposés. Sur le premier «I’m Gonna Show You Crazy », la chanteuse dévoile son coté pop-rock sur une piste accrocheuse terriblement efficace,  mettant en avant sa voix rocailleuse. Sur le mélodieux « Gone » place à l’émotion, production soignée, paroles tourmentées, on retrouve ici, la personnalité torturé de l’artiste ayant déjà fait ses preuves sur le titre « I Can’t Stop Drinking About You ». 

 
On termine avec Fumeur de Souvenir qui vous parle du séduisant et talentueux Shawn Mendes: 


Je le citais sans pour autant m'attarder sur son propre parcours lorsque je vous parlais de la sortie du clip de « Oh Cecilia (you're breaking myheart) » du groupe britannique The Vamps... Le jeune Shawn Mendes  est, selon moi, l'un des nombreux artistes découverts en 2014 à surveiller de près. S’il n'a pas encore réussi à exploser les ventes avec son EP « Shawn Mendes » sorti il y a 6 mois, le jeune canadien d'à peine 16 ans a tout ce qu'il faut pour conquérir le coeur des amateurs de pop et de folk. 



Il y a un mois et demi, Shawn sortait sur son VEVO le clip de « Something Big », qui malheureusement n'a jusqu'ici pas explosé les vues. Si le clip vidéo est peu original — marcher dans la rue, un... « classique » dirons-nous —, il n'en reste pas moins dynamique et entrainant, tout comme le titre lui-même. Une musique de qualité, un joli visage, quelques pas de danse et une voix reconnaissable entre toutes... Difficile de comprendre pourquoi la carrière du Canadien n'a pas encore véritablement décollé, même si ça ne saurait que tarder ! Je vous conseille vivement de garder Shawn dans votre collimateur parce qu'il a ce petit quelque chose qui fera un jour la différence. 


Pour ne pas manquer la prochaine RECAP'POP rejoins #TheMeltingPOP sur les réseaux sociaux



dimanche 28 décembre 2014

POP: les flops musicaux de 2014 (partie 2)



Après avoir écrit mon article, sur les flops musicaux, de l’année 2014, je me suis rendu compte qu’une partie ne serait pas suffisante pour revenir sur cette année musicale chargée en échecs et en déceptions. Aujourd’hui, The Melting POP, continue donc son tour d’horizon de tout ce qui n’a malheureusement pas trouvé son public en 2014. 

Cette année et après près de 7 ans d’absence sur la scène musicale, Hilary Duff était de retour. Pour ce faire, l’ex-égérie de Disney avait mis les petits plats dans les grands en renouant avec son ancien producteur et en travaillant avec Ed Sheeran. Hélas, moins de 100.000 fans ont été séduits par le premier single « Chasing the Sun ». Pas découragée Hilary est revenue quelques semaines plus tard avec le plus entraînant « All About You », mais une fois encore le public n’a pas été conquis, exception faite de l’Australie ou la chanteuse à reçu un disque d’or. Loin d’être abattue par cet échec commercial l’ex-star de "Lizzie McGuire" fera son retour à la télévision en janvier 2015, dans la série « Younger » sur TV Land ou, elle tiendra le rôle-titre. 



Dallas Green et Pink
L’année a également été l’occasion d’un retour surprise pour la chanteuse Pink, habituée aux productions pop-rock à succès, la star planétaire est revenue en duo sur l’album « Rose Ave » en avec le chanteur country Dallas Green. L’album aux productions folks et intimistes, n’a séduit que 350.000 fans de monde. La faute un manque de promotion. 



Le manque de promotion c’est quelque chose dont n’a pas souffert Lea Michele. En mars dernier, la star de Glee, proposait son premier album « Louder » promu par le titre « Cannonball », l’album n’a séduit que 200.000 fans dans le monde. Un sérieux revers pour la chanteuse, qui espérait conquérir le public avec ses productions signées Sia. Dans la même lignée, on notera également l’échec de sa collègue de tournage Naya Rivera. L’artiste qui en 2013 avait sorti le titre « Sorry » a rompu son contrat avec sa maison de disque l’été dernier,  faisant tomber à l’eau la production de son 1er album. 



Du coté de la jeune Amelia Lily le constat est alarmant, la popstar découverte dans X-factor UK, n’a pas réussi à séduire avec son single « California », qui n’a pas dépassé, la 83e du Billboard anglais. Face à cet échec cuisant, l’équipe de la chanteuse a préféré arrêter les frais. 



Même constat pour Amy Lee du groupe Evanescence, qui lançait cet été ses premières pistes solos. Pour les besoins du film « War Story » l’interprète de « Bring Me To Life » sortait l’album « Aftermath ». Résultat,  moins de 20.000 ventes aux États-Unis. À noter que le groupe Evanescence était récemment en studio pour enregistrer un quatrième album enregistré de manière indépendante.

On termine enfin avec Rita Ora et Kesha. Si la première a rencontré le succès tout au long de l’année grâce à son single 
« I Will Never Let You Down » ou plus récemment grâce à son duo avec Iggy Azaela « Black Widow », l’échec est plus personnel que commercial puisque la sortie de son album a été annulée suite à sa rupture avec le DJ et producteur Calvin Harris, qui a refusé de lui léguer les enregistrements qu’ils avaient travaillés. La seconde devait effectuer un retour en force dans l’émission « Rising Star » aux États-Unis malheureusement avec une moyenne de 4 millions de téléspectateurs le show a fait un four sur ABC.  Mauvais placement pour l’interprète de
 « Tik Tok » qui espérait revenir en force grâce à l’émission,  pour rappel son deuxième album « Warrior » paru en 2012, ne s’était vendu qu’à 500.000 exemplaires, terminant sa course bien loin des 2 millions de « Animal ». Qu’a cela ne tiennent l’artiste sera de retour en 2015, avec un album « Fearless » qui promet une nouvelle orientation à l’instar du titre « Lover » paru sur Soundclound à l’automne dernier. 





Chiffres approximatifs basés sur les résultats publiés par le site américain Billboard et l'organisme Français IFOP**

Rejoins #TheMeltingPOP sur les réseaux sociaux

jeudi 25 décembre 2014

POP: les flops musicaux de 2014 (Partie 1)



La crise du disque fait depuis quelques années, frémir les artistes qui doivent redoubler d’efforts et d’imagination pour séduire le public. En 2014, la pop n’a pas échappé à la règle. S’il y a quelques mois j’établissais déjà un petit résumé des flops de l’année avec entre autres Jennifer Lopez et Cher Lloyd. Retrouvez aujourd’hui, un bilan des ventes les plus décevantes de 2014**. 

On commence avec les déceptions de l’année, dans cette catégorie, on retrouve des habituées du blog, j’ai nommé Gwen Stefani, Fergie et Nicole Scherzinger.  Toutes 3 revenues en grande pompe cette année, les demoiselles ont déçu. 

La première, malgré une place de choix au sein du jury de The Voice US n’a pas réussi à convaincre avec son single « Baby Don’t Lie » vendu à moins de 400.000 exemplaires dans le monde. Le second extrait « Spark the Fire » fait pire, car pour l’heure il n’a séduit que 50.000 fans. Un triste revers pour l’interprète de « Rich Girl » qui avait en 2004 et 2006, séduit le monde entier avec ses albums solos vendus à respectivement 7 et 3.8 millions d’exemplaires

Même constat pour Fergie, la star des Black Eyed Peas qui a tenté un retour reggae avec son titre « L.A.Love ». Malgré un clip coloré et réussi, le titre n’a pas séduit plus de 500.000 fans à travers le monde. À titre de comparaison, « London Bridge » lead single de son 1er album « The Dutchess » s’était écoulé à 3,3 millions d’exemplaires

Du côté de Nicole Scherzinger, la roue ne semble toujours pas tourner. Depuis la fin des Pussycat Dolls, l’artiste peine à séduire le public. Sortit en octobre dernier l’album « Big Fat Lie » promu par les titres « Your Love » « On the Rocks » et « Run » comptabilise pour l’heure moins de 80.000 ventes au niveau mondial. 

Côté masculin même constat avec Usher qui a cette année lancé 3 singles, devenus 3 échecs. Avec 250.000 ventes pour « Good Kisser », 220.000 pour « She Cames to Give It To You » et moins de 100.000 pour « I Don’t Mind », l’artiste aura fort à faire pour séduire avec son album à paraitre en 2015. Enrique Iglesias peut témoigner de la difficulté de rassembler quand aucun single ne fonctionne, revenu en mars avec l’album « Sex & Love » le latin lover, doit se contenter de 150.000 disques écoulés. 

Parfois un single peut exploser les compteurs, mais l’album pas, c’est le cas du jeune Cris Cab qui a déçu cette année avec son album « Where I Belong » vendu à moins de 60.000 exemplaires dans le monde, alors que le single « Liar Liar » a résonné sur les ondes tout l’été.

L’année a également été marquée par le non-succès de grands artistes parmi lesquels Shakira dont l’album éponyme , porté par le single « I Can’t Remember to Forget You » feat Rihanna, à fait un four avec à peine 500.000 ventes mondiales. Pour Mariah Carey le constat est catastrophique avec 220.000 ventes pour son dernier opus « Me I am Mariah »  elle signe le pire chiffre de sa carrière. 

Malgré le succès monstre du single « Bang Bang » feat Ariana Grande et Nicki Minaj, Jessie J n’a pas réussi à séduire avec son 3e album « Sweet Talker » qui n’a pour l’heure convaincu que 300.000 aficionados dans le monde. 

Déception également pour Lily Allen, revenu avec « Sheezus » l’artiste habituée à truster le haut des charts a du se contenter de plus ou moins 150.000 passages en caisse.

 Dans un registre plus confidentiel. On notera le flop du duo Karmin, qui n’a séduit que 46.000 Américains avec l’album « Pulses » poussant leur maison de disque à rompre leur contrat. 
On termine avec l'album Best-of du groupe Anglais "The Saturdays" qui n'a emporté que 50.000 fans. Un sérieux revers pour les 5 chanteuses qui espérait reconquérir le public avec ce nouveau projet.

Chiffres approximatifs basés sur les résultats publiés par le site américain Billboard et l'organisme Français IFOP**

Rejoins #TheMeltingPOP sur les réseaux sociaux