vendredi 7 août 2015

Zoom sur Jack Falahee, nouveau sex-symbol du petit écran

Inconnu il y a encore un an, Jack Falahee a décroché le sésame en endossant le rôle de Connor Walsh dans la série judiciaire à succès de ABC « How To Get Away With Murder ». En incarnant ce personnage ambigu, le jeune homme de 26 ans est devenu l’un des symboles de la communauté LGBT. Zoom, sur acteur qui n’a pas fini de vous séduire.



« I don’t do boyfriends » ; « I don’t kiss and tell » ; « Who says it’s my ass »? C’est grâce à un florilège de citations devenues cultes, associées à un minois charmeur que Jack Falahee a réussi à séduire les téléspectateurs de « How To Get Away With Murder ». Dans cette série lancée le 25 septembre 2014, sur le réseau ABC, l’acteur incarne Connor Walsh un jeune étudiant en droit, ouvertement gay qui se révèle être prêt à tout pour récolter ce qu’il désire. Séduction, manipulation dès les premiers épisodes son personnage attise toutes les curiosités et le spectateur se laisse captiver par le troublant pouvoir de séduction de ce Don Juan. Un pouvoir renforcé par le talent de son interprète, mais aussi et surtout par la plume de Shonda Rimes (créatrice de Grey’s Anatomy) qui a eu la bonne idée d’injecter au mystérieux Connor une légère dose de sensibilité. Un ingrédient efficace qui vient consolider le sex-appeal de l’acteur.

Acteur ? Jack Falahee aurait pu ne jamais le devenir. En effet, adolescent, le jeune garçon venu du Michigan voulait devenir coach sportif, mais la mort de l’un de ses amis (passionné par le théâtre) dans un terrible accident de voiture a remis ses plans en question. Dès lors, pour rendre hommage à son ami disparu, Jack s’est mis en tête de devenir comédien. Un métier pour lequel il s’est très rapidement passionné.

Formé dans la très célèbre Université New-Yorkaise Tisch School of the Art qui compte parmi ses anciens élèves Woody Allen, Lady Gaga ou encore Lea Michele ; Jack Falahee a d’abord débuté sur les planches en incarnant quelques petits rôles, dans des pièces de théâtres et autres comédies musicales. Diplômé en 2011, avec mention, il choisira ce moment pour faire ses débuts à la télévision US, en tant que figurant et au cinéma où il joue les seconds rôles. Quelques années plus tard, et juste avant de décrocher le rôle qui le rendra célèbre, il fera des apparitions dans des séries telles que The Carrie Diaries, Looking ou encore Twisted.

La suite tout le monde la connaît, pourtant ce n’est pas son rôle de croqueur d’hommes qui a fait de Jack Falahee, l’une des têtes d’affiches du show de ABC. Au contraire, si le public s’est passionné pour le séduisant Connor Walsh, c’est surtout grâce à sa relation tumultueuse et passionnée avec l’informaticien Connor Hampton (Conrad Ricamora). Une relation compliquée et charnelle que les producteurs de la série ont voulu osée. En effet, en diffusant des scènes de sexe homosexuelles à une heure de grande écoute sur un grand réseau américain, Shonda Rimes a pris le parti de choquer l’Amérique puritaine. Et le pari s’avère réussi puisque le couple « Coliver » est devenu un moins d’une saison l’un des principaux symboles LGBT de la télé américaine, ovationné par la presse et adulé par le web.

Ce titre de symbole, Jack Falahee s’en sert bien évidemment pour désacraliser l’homophobie latente qui règne encore aujourd’hui au pays de l’Oncle Sam, mais aussi, et surtout pour le bonheur de ses fans, puisqu’il laisse planer sans complexe le doute concernant sa sexualité dans la vie de tous les jours.

Un mystère qui vient rajouter du crédit à la popularité croissante de l’acteur, ajoutez à cela une passion pour les réseaux sociaux qui lui permettent de nourrir l’appétit considérable de ses admirateurs et vous obtiendrez en moins de temps qu’il le faut pour le dire un véritable phénomène de société.

À l’aube du lancement de la seconde saison de « How To Get Away With Murder » le 24 septembre prochain, Jack Falahee se sert de sa notoriété naissante pour soutenir de bonnes causes. Ainsi, il s’est engagé à participer à un triathlon qui permettra de récolter des fonds pour les enfants malades du grand hôpital de Los Angeles. Un bon moyen de faire des heureux, et de renouer avec sa passion première, le sport.

Malgré un agenda chargé, le tombeur a néanmoins trouvé le temps de tourner dans une série historique pour la chaîne câblée PBS. Intitulé « Mercy Street » le show sera une minisérie centrée sur la vie de deux infirmières volontaires durant la guerre de Sécession. Falahee donnera ici, la réplique à Mary Elisabeth Winstead (Destination Finale) et Cameron Monaghan (Shameless). Il faudra cependant s’armer de patience pour découvrir ce nouveau projet qui débarquera sur les écrans au premier semestre 2016.


Pour patienter, les plus avides pourront toujours s’offrir le coffret DVD de la première saison de « How To Get Away With Murder » qui sortira prochainement. Un bon moyen de (RE)savourer les scènes les plus haletantes du duo « Coliver » avant une seconde saison annoncée « démente » par le principal intéressé. 

Karla Souza, Jack Falahee & Aja Naomi King from How to Get Away 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire