dimanche 28 février 2016

#MenBeauty: 10 conseils pour prendre soin de ses cheveux longs

Il y a quelques jours sur The Melting POP, je vous proposais dans mon 36e post fashion, d'en découvrir plus sur mon "Hairstyle". Aujourd'hui, pour rester dans le thème, je suis de retour avec 10 conseils ayant pour but de vous aider à soigner vos cheveux longs. 



1. Choisir le bon shampoing

Pour une toison en bonne santé, mieux vaut choisir un produit adapté et de qualité. Si pour certains ce conseil peut paraître élémentaire, sachez que beaucoup d'hommes ont encore tendance à négliger le choix de leur shampoing et la nature de leurs cheveux. Bien que la jungle des supermarchés puisse paraître effrayante, prenez toujours le temps d'acheter un produit qui nourrit vos cheveux en fonction de leurs besoins. Autre conseil, ne craquez pas pour le 1er produit blanc qui vous est proposé. En effet, même si l'attrait financier est intéressant, vous aurez tout à gagner à investir dans un produit un peu plus cher, mais efficace. 

2. Eau tiède, massage et rinçage 

Soigner ses cheveux nécessite du temps et encore plus lorsque ceux-ci sont longs. Afin de leur offrir le meilleur qui soit, veillez toujours à respecter 3 règles durant le lavage. La première? Optez pour une eau tiède qui n'agressera pas votre cuir chevelu. La seconde, une fois le shampoing appliqué sur votre tête, massez lentement et pendant minimum 3 minutes afin d'infusé à vos cheveux l'essentiel du produit choisi. Troisièmement, après le massage, prenez le temps de rincer abondamment vos cheveux. Certains l'ignorent, mais l'une des causes principales d'un cuir chevelu pelliculaire et le mauvais rinçage. 

3. Laver ses cheveux à intervalle régulier 

La règle de base pour un cheveu en bonne santé est un cheveu propre. Cependant,  trop de lavage tue le lavage. Il n'est donc pas nécessaire d'ouvrir la bouteille de shampoing à chaque passage sous la douche. En agissant de la sorte, vous prenez le risque d’abîmer votre cuir chevelu et ses protections naturelles. Le cheveu étant fait pour faire face aux agressions extérieures optez pour un lavage régulier (2 fois semaines). 

4. Un après-shampoing une fois par semaine

Après-shampoing? J'en vois déjà certains s'offusquer. Pourtant, une fois par semaine un homme aux cheveux longs se doit d'offrir à ses cheveux un soin supplémentaire. Nourrissant et renforçateur l'après-shampoing doit,  comme le shampoing être choisi en fonction de la nature de vos cheveux. 

5. Essorez vos cheveux après le lavage (et avant le séchage si celui-ci est nécessaire) 

Le terme "essorer" peut paraître risible pourtant, en sortant la douche et d'un shampoing l'essorage est primordial lorsque vos cheveux sont longs. Ainsi, à l'aide d'une serviette douce prenez toujours le temps d'absorber le surplus d'eau dont vos cheveux sont imprégnés. Au mieux vos cheveux seront essorés, au mieux ils se porteront, ce qui vous permettra de reporter le prochain shampoing. 

6. Séchez vos cheveux à une température et une distance abordable 

Si le séchage naturel est l'option la plus conseillée, il peut s'avérer que votre emploi du temps nécessite un séchage rapide. Le cas échéant, le sèche-cheveux utilisé à une température (90°) et une distance respectable (30 cm) sera votre meilleur allié. Cependant, avant d'entreprendre d'utiliser le sèche-cheveux veillez toujours à passer par l'étape essorage. Autre conseil démêlez toujours vos cheveux à l'aide de vos doigts avant de les sécher. Enfin, durant le séchage veillez à diriger le sèche-cheveux dans le sens de la coiffure. En séchant, vos cheveux prendront ainsi "naturellement" la forme que vous souhaitez leur donner. 

7. Évitez les agressions quotidiennes 

Après avoir suivi les conseils précédemment cités, vont cheveux sont logiquement en bonne santé. Désormais, il va falloir faire perdurer cet état. Pour ce faire, évitez d'agresser vos cheveux. Bannissez les peignes et les brosses, limitez l'utilisation du fer à lisser et surtout, tirez un trait sur le gel, la laque et la cire. Ces produits qui donneront en apparence du style à vos cheveux ne feront que le dénaturer et le rendre capricieux. 

8. Laissez respirer vos cheveux 

Vous aimez les bonnets, les chapeaux, les casquettes? Moi aussi ! Cependant, un cheveu en bonne santé et un cheveu qui respire. Dès que possible, pensez donc à retirer vos couvre-chefs afin de libérer votre cuir chevelu. Celui-ci vous le rendra bien et sera beaucoup moins sujet aux pellicules. Dans un autre registre, évitez aussi d'attacher vos cheveux, les buns c'est hyper tendance, mais hélas plusieurs études l'ont déjà prouvé, ils favorisent la perte des cheveux. 

9. Protégez-les de l'humidité 

Je sais, dans le point précédent je vous conseillais de laisser respirer vos cheveux. Cependant, par temps de pluie ou lorsque l'humidité ambiante est élevée, pensez toujours à préserver vos cheveux. En protégeant vos cheveux de la pluie et de l'humidité, vous vous évitez un passage par la case shampoing, ne rangez donc pas votre bonnet préféré trop loin de vous ! Autre conseil, lors d'un passage sous la douche qui ne nécessite pas de shampoing, pensez à attacher vos cheveux ou à les protéger avec un bonnet de bain. Peu esthétique certes, mais ultra-efficace pour éviter les petites éclaboussures inopportunes. 

10. Coupez vos pointes et séparez-vous de vos cheveux abîmés de manière régulière 

Vous aimez vos cheveux longs? Oui? Et bien sachez que la conclusion d'un bon entretien et un petit rafraîchissement régulier. Une fois tous les deux mois où quand vous remarquez qu'ils sont abîmés, pensez à les couper légèrement. Cela favorisera leur repousse et ils vous le rendront bien en affichant une mine éblouissante. 

+ Bonus 

Voilà, vous êtes désormais paré pour offrir à vos cheveux l'entretien et l'attention dont ils ont besoin. Toutefois, je ne peux m'empêcher de vous donner un tout dernier conseil: pensez à changer régulièrement de shampoing. Je sais la bataille pour trouver le bon produit est difficile, mais en changeant de shampoing - à chaque bouteille - vous empêchez vos cheveux de devenir passif à leur traitement. Trouvez donc deux ou trois shampoings adéquats à votre cuir chevelu et faites-les tourner, vous le valez bien ! 

vendredi 26 février 2016

#Critique: J'ai vu pour vous: "Célibataire Mode d'Emploi"

Il y a quelques mois, The Melting POP vous proposait sur le blog une critique du film "The Lobster" avec Colin Farell. Dans ce film multi-récompensé, le réalisateur Yórgos Lánthimos explorait une société futuriste où la vie de couple était devenue une injonction. Pour rester dans le thème, j'ai décidé il y a quelques jours, de repousser les portes d'une salle de cinéma pour aller voir la comédie "How To Be Single" ("Célibataire, mode d'emploi" en VF). Découvrez dès à présent la critique de ce film sur le blog. 


Célibataire? Tout le monde a, au moins une fois dans sa vie, connu cette situation. Si certains le vivent très bien et en profitent pour s'amuser et explorer, d'autres le vivent comme une injustice, un mauvais moment à passer. C'est sur ces différents constats que se base l'action de "Célibataire, mode d'emploi". Au travers des histoires de Robin, Alice, Lucy ou encore Meg et Josh, le film propose au spectateur d'explorer les différentes façons de vivre son célibat. Du barman adepte des plans d'un soir, à la party-girl déjantée, en passant par l'accro aux applications de rencontre, toutes les façons de vivre cette période de flottement sentimentale sont représentées. 

Fraîche et sans limites, cette comédie romantique américaine réalisée par un adepte du genre, Marc Silverstein, également réalisateur de "Valentine's Day", se laisse savourer grâce à ses personnages dans lequel chaque célibataire présent dans la salle peut se retrouver. Dans cette catégorie on retiendra l'excellent personnage de Robin tenue par l'hilarante Rebel Wilson (Bridesmaids, Pitch Perfect 1 & 2), qui perce l'écran à chacune de ses apparitions toutes aussi loufoques les unes que les autres. Célibataire, mode d'emploi touche également sa cible (les 15-24 ans), grâce à une bande originale rythmée et entraînante portée entre autres par les titres de Martin Solveig, Charli XCX ou encore Taylor Swift. Malgré une tonne de petites qualités non négligeables et comme toute comédie américaine qui se respecte, le film tombe cependant parfois dans une certaine forme de caricature jonglant de temps à autres, entre vulgarité inutile et moments larmoyants vus et revus. 

Efficace pour une soirée ciné sans prise de tête "Célibataire, mode d'emploi" vous détachera sans aucun doute quelques sourires tout en détendant délicatement vos zygomatiques et c'est bien là tout ce que l'on demande à un film de ce genre ! A voir ! 

dimanche 21 février 2016

Fashion #36 : Hairstyle and new tattoo

Si vous suivez régulièrement mes articles #Look sur The Melting POP ou que vous me suivez quotidiennement sur Instagram, vous avez sans doute déjà remarqué que mes cheveux étaient l'un des éléments les plus singuliers de mon style. Il faut dire qu'une masse capillaire comme la mienne ça ne passe pas vraiment inaperçu. Fruit d'un travail journalier qui peut parfois s'avérer être excessivement ennuyant et pénible, ma toison est probablement l'une des choses qui me donne, au quotidien, le plus de fil à retordre. Indomptables, capricieux, mes cheveux pourraient sans doute recevoir la palme du lunatisme le plus probant tant leur humeur peut varier d'un jour à l'autre. Malgré le temps et le travail conséquent qu'ils me demandent , hors de question de les couper. Eh oui, avoir des cheveux longs ça permet plus de possibilités stylistiques. Pour preuve, j'ai récemment testé les manbraids et dans ce nouveau post, mes cheveux et moi sommes retournés du coté "mécheux" de la chose. 

En bonus avec ces nouveaux clichés, un petit zoom sur mon 5e tatouage, le second en commun avec mon acolyte de Jessie de #FDS. Par ailleurs, en cliquer ici, tu peux encore et toujours relire mon "Journal intime d'un tatoué". À bientôt ! 












What I Wore:

Accessories: Claire's, Primark,Six // Beanie: Jules // Denim Jacket: H&M // Jeans: Bonobo // Shirt: La Halle // Shoes: Vans // Sunglasses: Primark // T-Shirt: Jack & Jones // + Watch: Vaccari 

jeudi 18 février 2016

Teddy Sinclair dévoile "Mr Watson" et le projet Cruel Youth


Enfin, après le scandale "X-Factor" qui a éclaboussé sa carrière en 2015, Natalia Kills est de retour avec un nouveau single est une nouvelle formation. Intitulé "Mr Watson" est lancé sur le pseudonyme Cruel Youth, que vaut ce retour ? Analyse d'une renaissance sur The Melting POP. 



Le scandale X-Factor 

Fin 2014, Natalia Kills de son vrai nom Natalia Cappuccini était choisie pour intégrer en compagnie de son époux le chanteur Willy Moon, le jury de la seconde saison de X-Factor en Nouvelle-Zélande. Âgée de 29 ans et avec deux - très bons - albums passés inaperçus à son actif, la chanteuse anglaise découverte par Will.I.Am semblait vouloir donner un nouvel élan à sa carrière. Hélas, en mars 2015 lors de la diffusion d'un épisode de X-Factor, le couple Moon/Kills, s'attire les foudres du public et de la presse mondiale en bousculant verbalement un candidat du télé-crochet qu'ils jugent comme n'étant qu'une pâle copie de Willy Moon. Devenue virale, la séquence fait le tour du web et provoque presque instantanément le renvoi du duo. Jugés méchants, puérils et non-crédibles la chanteuse et son époux font alors durant de nombreuses semaines l'objet de critiques de la part des médias, mais reçoivent également dans un même temps des menaces de mort sur leurs réseaux sociaux respectifs. Pour tenter d'étouffer l'affaire, Natalia Kills décide dans les jours et les semaines qui suivent de changer de nom de scène et annonce dans une série de tweets destinés à ses fans, l'arrêt de sa carrière solo entamée quelques années plutôt avec les projets "Perfection" et "Trouble". Malgré ces déclarations, l'interprète de "Saturday Night" rassure ses fans en mentionnant dans ses messages l'arrivée prochaine d'un nouveau projet musical, un groupe. 

Le travail et la renaissance 

Après des mois de travail et de silence, celle qui a entre temps, écrit pour les derniers opus de Madonna (Holy Water) et Rihanna (Kiss It Better), dévoile sur le web son nouveau chapitre. En effet, en ce mois de février 2016, l'artiste a levé le voile sur le projet "Cruel Youth". Fruit d'un travail acharné et d'une période de remise en question importante, mais créative Cruel Youth est l'association parfaite des univers de Kills et Moon. La preuve est évidente sur "Mr Watson" le 1er single de la formation. Baignant entre jazz et pop vintage, le titre s'envole et électrise l'auditeur grâce à la voix soul, céleste et puissante de la chanteuse.

Publié chez Universal Music, le titre est décrit par celle qui se fait désormais appeler Teddy Sinclair, comme une preuve irréfutable de l'amour qu'elle est son mari se porte. Rappelant les univers d'Amy Winehouse ou encore VV Brown, "Mr Watson" réussit le pari de faire oublier les petites frasques d'une artiste talentueuse pour laisser la musique l'emporter. On en redemande ! 


mardi 16 février 2016

POP PUNK | THE RETURN

Après avoir disparu de The Melting Pop pendant des mois, je suis enfin de retour derrière l'écran de mon ordinateur portable pour vous parler de musique. Si je vous présente généralement des artistes issus du monde de la pop, ce n'est pas tout à fait le cas aujourd'hui. Plus proche du mouvement pop/punk que jamais — j'ai l'impression de revivre mon adolescence depuis plusieurs semaines —, je change un peu mes habitudes d'écriture pour vous parler du (grand) retour de ce mouvement...

« I'm a bit too pop for the punk kids,
but I'm too punk for the pop kids...» 


Si vous êtes vous aussi un enfant des années '90, vous avez forcément écouté du pop/punk et du punk/rock durant votre adolescence. Green Day, +44Blink 182, Sum 41, Wheatus, Weezer, Paramore et Simple Plan ne vous sont pas tout à fait inconnu et on probablement rythmé quelques années de votre vie — celles durant lesquelles vous vous pensiez emo, punk, grunge ou même anarchiste — avec leurs lyrics sombres et leurs solos guitares saturées.

Évidemment, cette période est aujourd'hui révolue puisque vous êtes devenu un adulte mature et responsable... Mais pendant ce temps, que sont devenus ces célèbres groupes de pop/punk ? Le mouvement a-t-il réellement disparu ou est-il simplement boycotté par les radios ?

lundi 15 février 2016

Fashion #35: le bonnet large

Enfin ! Après des mois et des mois de recherche, j'ai enfin déniché un nouveau bonnet. Non pas que trouver un bonnet soi quelque chose de difficile, mais trouvé LE bonnet c'est une autre histoire. Ayant les cheveux peu dociles, le bonnet est l'un des accessoires les plus communs de ma penderie, j'en ai des tonnes, je les ai tous aimés, portés et reportés pourtant à un certain moment - c'est la loi des séries - ils finissent tous - quand je ne les perds pas - par me lasser. 

En ayant déjà possédé des dizaines et des dizaines, je suis devenu au fil du temps de plus en plus exigeant avec mes couvre-chefs favoris. Errant chaque semaine ou presque dans les magasins pour dégoter LA perle rare, j'en suis souvent ressorti déçu, fatigué de toujours tomber sur les mêmes bonnets ornés de messages ridicules, de plis absolument  inesthétiques et des couleurs à faire fuir un arc-en-ciel. Cependant, la semaine dernière en entrant chez Jules, aucun doute n'était permis j'avais enfin trouvé ledit bonnet. Noir et d'apparence passe-partout ce bonnet est un bonnet large, ce qui signifie qu'il laisse respirer mes cheveux tout en les maintenant un minimum en place et ça, c'est tout bénef ! 










What I Wore: 

Accessories: Six, Primark // Beanie: Jules // Blazer: H&M // Demin Jacket: H&M // Jeans : Bershka // Scarf: NewYorker // Shoes: Vans // Sunglasses: NewYorker //  T-Shirt : Bershka 

dimanche 14 février 2016

La récap'POP de février (partie 2)

Envie de faire le plein de nouveautés dans tes oreilles et dans ton MP3? Ça tombe bien, la Récap'POP est déjà de retour sur le blog pour son deuxième numéro du mois de février. Aujourd'hui, on parle de Gwen Stefani,  Santigold, Chelsea Lankes et Boy Radio. 

Gwen Stefani prépare le terrain avant la sortie de son 3e album

Bonne nouvelle, Gwen Stefani est de retour et compte bien squatter la scène un petit temps encore. Quelques mois après la sortie de son single "Used To Love You", vendu à 300.000 exemplaires aux États-Unis, l'artiste dévoile "Make Me Like You" le deuxième extrait de son 3e album solo "This Is What The Truth feels Like"  à paraître le 18 mars prochain. Plus POP que son prédécesseur "Make Me Like You" séduit malgré une certaine répétitivité, grâce à une mélodie rétro et accrocheuse. 

Pour assurer le succès et la visibilité de ce morceau, l'ex-coach de The Voice US tournera son clip en direct lors des prochains Grammy Awards qui auront lieu ce 15 février. Grâce à cette vidéo tournée en temps réel, la star qui n'a rien publié en solo depuis "The Sweet Escape" en 2006 espère bien faire monter l'engouement autour de la sortie de son prochain album. 

Dans un tout autre registre, notons que son groupe "No Doubt" reviendra dans le courant de l'année avec une nouvelle galette enregistré sans la chanteuse. Une grande première pour le groupe à succès des années 90. Trop occupée par l'enregistrement de son 3e album, Gwen Stefani aurait quelque peu délaissé ses anciens compagnons de route qui tenteront donc de réitérer leur succès d'antan sans la voix de leur figure de proue. 




Santigold dévoile le 4e extrait de " 99 c " 

Alors que la sortie de son 3e album " 99 c " approche à grands pas, l'ultra singulière Santigold accélère la cadence et dévoile un 4e extrait de son futur opus. En effet, après "I Can't Get Enough Of My Self" "Who Be Lovin Me" et plus récemment "Chasing Gold", l'artiste propose à ses auditeurs de découvrir le titre "Banshee". Porté par une instru fédératrice et des "C'mon" entêtants, le morceau bourré authenticité rappelle les précédents titres de l'artiste à l'instar de "Girls" ou encore "Big Mouth". 

Disponible sur iTunes dès le 24 février prochain "99 c" comportera 12 titres inspirés des différents voyages de l'artiste au cours des dernières années. Ces nouveaux morceaux seront également défendus sur scène par le biais d'une tournée puisque l'artiste sillonnera les routes américaines de mars à juin pour faire découvrir ses nouvelles pistes. 



Chelsea Lankes consomme sa rupture sur "Bullet" 

Dans la catégorie "artistes à suivre", je demande Chelsea Lankes. Encore peu connue cette jeune auteur/compositeur de 28 ans originaire du Texas dispose pourtant de toutes les qualités nécessaires pour se faire une place dans le monde de la POP. 

La preuve la plus évidente de son talent est probablement "Bullet" son dernier single en date. Dévoilé il y a quelques jours sur le compte Soundcloud de l'artiste, "Bullet" est une break-up song accrocheuse qui brille grâce à un refrain habile et particulièrement enivrant. Digne successeur du titre "Home" paru en novembre dernier "Bullet" est le second single de l'EP éponyme de l'artiste qui devrait paraître sur les plateformes de téléchargement au début du mois d'avril. - découvre le morceau ici

Boy Radio - Two One Two - le coup de cœur de TMP 

Habitué à vous faire découvrir des artistes venus d'horizons différents, The Melting POP continue aujourd'hui sur sa lancée en mettant en lumière un titre découvert il y a quelques mois sur Soundcloud

Intitulé "Two One Two" le morceau coup de cœur de cette quinzaine est un titre de l'artiste américain Jordan Hall alias Boy Radio. Dévoilé il y a deux ans sur le compte SoundCloud du chanteur, le titre en question est un hymne électro-pop festif et puissant. 

Taillé pour les clubs et porté par la voix lascive de son interprète "Two One Two" figure également sur "Pretty Hot Things" le nouvel EP du chanteur dévoilé il y a tout juste un mois. Composé de 8 titres oscillants entre R'n'B, house, électro et dance music, l'ensemble de ce savoureux projet produit de manière indépendante, vient redorer le blason d'une musique électronique bien trop souvent noyée par des instrus inaudible et facile. On en redemande ! - découvre le morceau ici -  

mercredi 10 février 2016

Hunting Season: la web-série gay qui décape

À la télé, en streaming, depuis quelques années les séries sont devenues une véritable institution. Pour preuve en 2015, plus de 200 séries étaient diffusées sur l'ensemble des chaînes américaines. À l'heure où, les moyens de productions et de consommations évoluent, de nombreux shows voient le jour sur des réseaux tels que Netflix ou Hulu. Dans cette vaste jungle qu'est devenue le monde des séries, les web-séries autrefois portées au panthéon se noient un peu dans la masse. Pourtant, certaines d'entres-elles valent le détour, la preuve avec Hunting Season une dramadie gay énergique et politiquement incorrecte. 



Lancée en 2012 sur Logo TV, Hunting Season est une web-série suivant le quotidien d'Alex un jeune blogueur people vivant à New York. Ouvertement gay, mais célibataire, Alex vit sa vie comme il l'entend, entouré de ses amis. Bien décidé à profiter de sa jeunesse, le blogueur multiplie les conquêtes et les histoires sans lendemain. Un jour il décide anonymement de lancer son propre blog, sur lequel il est bien décidé à partager, les détails les plus intimes de sa vie sexuelle. 

Osée, décadente, parfois crue, la première saison composée de 8 épisodes d'en moyenne dix minutes, explore donc le quotidien un peu frivole d'un homo bien dans ses baskets. Jamais à court d'envie et de nouvelles expériences, Alex et son appétit insatiable forment l'essence de ce show décapant, qui dépeint non sans humour et parfois avec un léger excès de zèle, la vie d'un homosexuel de 20 ans. 
Basé sur un livre et un blog nommé "The Great Cock Hunt" - comme le blog d'Alex dans la série - Hunting Season a pour acteur principal le séduisant Ben Baur. Drôle et sexy l'acteur réussi à rendre son personnage attachant, et ce malgré le côté nymphomane un peu gauche et clairement assumé d'Alex. 

Soutenue à hauteur de 150.000 $ sur la plateforme de crowfounding "Kickstarter" la série a été renouvelée pour une seconde saison en 2013. Riche de 4 épisodes d'une trentaine de minutes cette deuxième salve démarre deux ans après la fin de la première saison. Depuis, Alex et devenu un sex blogger populaire et il continue d'inonder la toile de ses pittoresques histoires, cependant une rencontre bouleverse tout et le jeune homme volage remet en question sa liberté. Plus aboutie et plus réfléchie cette seconde saison se veut plus mature en explorant un pan plus personnel de la personnalité du personnage principal. Voguant entre "Sex And The City" et "Looking" la série grandit et se révèle beaucoup plus subtile qu'elle n'y parait. 

Si pour l'heure aucune annonce officielle n'a été faite concernant une potentielle saison 3, le petit jeu des acteurs sur les réseaux sociaux laisse présager un avenir favorable à Hunting Season. Une information à préciser. 

lundi 8 février 2016

Fashion #34: la parka

Face à l'afflux d'humidité des derniers jours, The Melting POP est de retour avec son 34e fashion-post. Pour ce nouvel article, zoom sur la parka. Déniché(e) chez Primark, il y a quelques jours pour supporter la pluie et le froid ambiant, cette parka ou ce parka - le genre est à votre bon vouloir - me suit désormais partout. 

Légère, mais efficace contre le vent la parka se porte généralement - et ce même si j'ai choisi de porter des baskets sur cet outfit - avec un jeans et des bottines cuire. Tout comme le Trench, la parka doit être choisie en fonction de votre taille. Les très grands pourront la porter longue, tandis que les plus petits devront la choisir courte pour donner un effet de longueur. Kaki, jaune, bleu, bordeaux, les couleurs peuvent varier selon vos envies. Veillez cependant à toujours respecter une certaine logique dans l'agencement de vos vêtements cela va de soi.  












What I Wore:

Headphone: Sony // Jeans: Bershka // Parka: Primark // Scarf: NewYorker // Shoes: H&M // T-Shirt: La Halle 



samedi 6 février 2016

La récap'POP de février (partie 1)

Après vous avoir envoyé trois numéros de la récap'POP en janvier, The Melting POP est de retour avec son rendez-vous musical bimensuel. Pour ce premier chapitre de février, on fait place à des habitués puisqu'on parle de Gin Wigmore, Dorothy, Florrie et du groupe anglais Lawson.

Gin Wigmore sample à son tour Alan Lomax
L'été dernier, impossible d'être passé à côté du tube "Hey Mama" de David Guetta et Nicki Minaj. Efficace, le morceau a pris d'assaut les charts du monde entier grâce à son refrain, un sample de "Rosie" un titre de l'ethnomusicologue américain Alan Lomax. Enregistré dans les années 40 et figurant sur la tracklist de l'album "Prison Negro Songs" le titre avait pour la petite histoire été enregistré à la suite de la visite de Lomax dans une prison du Mississippi.
Si Guetta a propulsé et remit au goût du jour le morceau avec succès, il n'est pas le seul à avoir eu l'idée de le rafraîchir. En effet, en juin dernier l'artiste néo-zélandaise Gin Wigmore - dont je voulais parler il y a quelques mois - et le rappeur Australien Suffa se sont eux aussi attaqué à sampler cette mélodie de légende. Intitulée "Willing To Die" cette autre version aux antipodes de celle de Guetta, Minaj, Rexha et AfroJack, se présente comme un sympathique mélange de rap et folk.
Après avoir trainé de nombreux mois dans les cartons, la vidéo de ce titre qui ne figure pas sur "Blood To Bone" le troisième album de Gin Wigmore est enfin disponible et il est à découvrir maintenant sur The Melting POP. 

Dorothy poursuit avec “Get UP
Décidément plus rien n'arrête le groupe rock Dorothy. En effet quelques semaines à peine après avoir dévoilé le single “Missile” sur la plateforme TIDAL, la formation américaine est de retour avec un nouveau clip et un nouveau single. Intitulée “Get Up” la piste sauvage et rock'n'roll se veut dans la lignée des précédentes compositions du groupe.
Pour sa vidéo, la chanteuse Dorothy Martin a voulu jouer la carte de la simplicité tout en conservant la férocité qu'on lui connaît. Elle déclare ainsi sur le site LadyGunnL'image des lèvres rouge vif en désordre est importante, car elle montre une femme qui se tient debout au bord du chaos, prête à tout risquer pour une chance de voler.”
Toujours en plein enregistrement de leur premier album studio, Dorothy et sa bande semblent mettre les bouches doubles pour le plus grand plaisir de nos tympans. 

Florrie de retour avec "Real Love"
Un peu moins d'un an après la sortie de son single "Too Young To Remember" utilisé pour une campagne de pub H&M, la chanteuse anglaise Florrie est de retour avec "Real Love" un nouveau titre annonciateur d'un premier album à paraître dans le courant de l'année 2016.
Semblant tout droit sortie d'un album de Taylor Swift ce morceau frais et résolument POP séduit grâce à son refrain accrocheur et ses couplets mélodieux. Décrit par la chanteuse comme un mélange de tout ce qui l'inspire musicalement, le titre est d'ores et déjà défendu par un clip à découvrir ci-dessous. 

Lawson au sommet de sa forme sur “Money
Aurons-nous un jour, la chance d'écouter le second album du groupe anglais Lawson? Maintes fois annoncé le projet attendu depuis le deuxième semestre 2014 ne cesse d'être reporté. Intitulé dans un premier temps “Perspective” et introduit par l'excellent “Roads”, le projet en question a été avorté, puis transformé en EP après l'hospitalisation d'un des membres du groupe . Dans la foulée, se sont les titres “Under The Sun” et “We Are the King” qui ont été dévoilés sur le compte Vevo des quatre anglais.

Handicapé par une promotion chaotique, la bande menée par Andy Brown est aujourd'hui de retour avec “Money” un titre pop-rock énergique et taillé pour les radios . Annoncé comme étant le premier single officiel d'un second album à paraître en mars prochain “Money” est soutenu par un clip dévoilé le 3 février dernier. 

vendredi 5 février 2016

#Critique: Foxes poursuit sa conquête sur "All I Need"

Une semaine jour pour jour après vous avoir offert une critique du 7e album de Sia "This Is Acting", The Melting POP a écouté pour vous le nouvel opus de Foxes. Déjà évoqué à de nombreuses reprises sur le blog pour les singles "Body Talk", "Better Love" ou encore "If You Leave Me Now", que vaut ce nouvel effort ? Éléments de réponse. 



Prévu dans un premier temps pour l'automne 2015 avant d'être repoussé au 5 février 2016, le 2e album de l'Anglaise Foxes s'est fait attendre. Intitulé "All I Need" ce second opus fait suite à "Glorious" paru en 2014. Frais et résolument POP, "Glorious" renfermait les tubes "Let Go For Tonigth" ou encore "Holding Onto Heaven". Vendu à 60.000 exemplaires en Angleterre, ce premier album avait permis à la chanteuse de séduire les critiques. Pour sa deuxième galette, Louise Rose Allen de son vrai nom reprend donc les mêmes ingrédients, des mélodies dansantes et des ballades bouleversantes. Ainsi, l'album débute avec deux extraits déjà connus du public: le premier "Better Love" un morceau synth-pop percutant dévoilé en septembre dernier, le second "Body Talk" une boucle POP entraînante et positive. Avec ces deux pistes d'ouvertures particulièrement bien choisies, Foxes laisse entrer l'auditeur dans un univers diachronique teinté de mélancolie et d'espoir. De fait, l'artiste se dévoile tantôt vulnérable ("If You Leave Me Now", "Scar") tantôt lumineuse et solide ("Amazing", "Feet Don't Fail Me Now"). Malgré tout, la jeune femme prend aussi des risques et séduit grâce à des morceaux plus éloignés de son univers. Dans cette catégorie, on retiendra le chaud et sensuel "Cruel" aux accents R'n'B, mais aussi l'électronique "Shoot Me Down". Dansantes et singulières, les deux pistes s'intègrent aisément à un album pétillant et sans fausses notes. Tout aussi absorbant que son prédécesseur, "All I Need" se présente comme LA suite logique de "Glorious". 

Regorgeant de titres modernes et radiophoniques ("Body Talk", "Better Love"), l'album tire également sa force de ses ballades sombres et captivantes ("Devil Side"). L'ensemble forme un doux mélange teinté d'espoir et de créativité qui ravira et grandira sans aucune difficulté le rang des fans de la chanteuse. 


mercredi 3 février 2016

Lola Marsh: entre douceur et légèreté

En juin 2015 et en janvier dernier, The Melting POP vous parlait du duo Lola Marsh au travers de ses titres "Sirens" et "You're Mine". Aujourd'hui, à l'occasion de la sortie de leur 1er EP "You're Mine" parut le 29 janvier dernier, pleins feux sur un tandem prometteur et envoûtant. 



Tout droit venus d'Israël, Yaël Soshana Cohen et Gil Landau forment ensemble le duo Lola Marsh. Encore méconnus il y a moins d'un an, les deux artistes ont réussi grâce à leur POP-folk aérienne et subtile à séduire le public. Pour preuve, leurs deux premiers singles comptabilisent à ce jour, plus de 3 millions d'écoutes sur Spotify. La raison de ce succès? Un  bouche-à-oreille grandissant entretenu par des titres forts à la musicalité soignée et audacieuse. En effet, difficile de résister au mélodique et galopant premier single "Sirens" sur lequel la voix de Yaël et les arrangements de Gil se mêlent pour donner naissance à un morceau entêtant aux accents "westerniens".  

Sur le reste de l'EP, le couple d'amis se veut tout aussi singulier et surprenant. Envoûtant sur la piste d'ouverture intitulée "Days To Come", ils réussissent sans mal à guider l'auditeur au cœur d'un univers frais et aux contours intemporels. Ce constat est transposable au titre "You're Mine" une pépite addictive soutenue par un clip appelant au voyage et à l'évasion. Pour clore ce premier essai qui précède - on prend les paris - un premier album qui ne devrait tarder, le tandem propose "In Good Times" une ballade apaisante dont la douceur n'a d'égale que la chaleur émanant de la voix chaude de son interprète. 

Teinté de folk et d'indie, l'univers de Lola Marsh réussi dans un même temps, l'exploit de souffler un vent d'air frais sur la POP. Intimiste, mais sans prétention ce premier EP est une mise en bouche succulente qui devrait sans l'ombre d'un doute, asseoir encore un peu plus le succès public et critique d'un duo délicat. 


mardi 2 février 2016

Fashion #33: Get Ready for a Ride


Quoi de mieux qu'un jour de congé pour s'offrir une virée shopping et se ressourcer entre amis?  Adepte de voyages et de city-trip en tout genre, The Melting POP était il y a quelques jours et en compagnie de Jessie de #FDS en aventure du côté de Namur afin d'effectuer quelques clichés pour un article que je vous présenterais d'ici quelques jours. En attendant de vous faire découvrir cet article, je partage avec vous mon 33e post fashion. Pour ce nouveau numéro - journée chargée oblige - , j'ai opté pour un look tendance, mais décontracté. 

Pour ce faire, j'ai enfilé l'une des pièces que j'affectionne le plus dans ma garde-robe, une salopette déniché à l'automne dernier chez Bersha. Pour conserver un look citadin, j'ai également enfilé mon blazer préféré. Sac de voyage en main et musique dans les oreilles, retrouvez ci-dessous quelques photographies réalisées juste avant le départ du train dans la sublime et architecturale gare de Liège Guillemins. 














What I Wore: 

Accessories: Claire's, Primark, Six // Blazer: H&M // Denim Jacket: H&M // Headphone: Sony // Overalls: Bershka // Phone: Sony Xperia // Scarf: NewYorker // Shoes: H&M // Sunglasses: NewYorker // T-Shirt: Bershka + Bag