vendredi 27 mai 2016

#Retour : Emma Daumas s’offre un nouveau départ sur « Vivante »

Comme beaucoup de ses camarades, Emma Daumas ex-candidate de la Star Academy 2 avait depuis quelque temps, disparu des écrans radars. Pourtant, aujourd’hui, près de 15 ans après ses débuts l’artiste est toujours présente. En effet, signée dans un nouveau label, elle sort en ce mois de mai un nouvel EP intitulé « Vivante ». Oublié le rock rebelle et juvénile, place un à projet plus réfléchi et plus mature. 




En 2004, Emma Daumas, fraîchement révélée par la Star Academy – ex institution du télé-crochet made in TF1 – décrochait son premier tube avec le titre « Tu Seras ». Dans la foulée son album et sa tournée « Le Saut de l’Ange » étaient couronnés de succès. Hélas, dès la sortie de son 2e album pourtant très bon, le public s’amoindrit. Plus rock et plus sombre « Effets Secondaires » ne trouve pas son public et l’artiste originaire d’Avignon décide de changer de cap. Pour ce faire, elle revient en 2008 avec son 3e opus, « Le Chemin de la Maison ». Sur cet album, l’artiste s’aseptise et décide de mettre côté sa révolte pour un projet plus commun. Malgré de bonnes critiques, l’album déroute les fans de la première heure et passe complètement inaperçu dans les charts. Après ce nouvel échec, Emma Daumas publiera dans l’indifférence générale un EP acoustique et un album de comptines avant de complètement disparaître de la circulation. 


Pendant, cette pause l’artiste s’évade, écrit et prend le temps de reconstruire. Quelque peu oubliée du public, elle réapparaît sur les plateaux télévisés début 2016, pour la sortie de son premier roman « Supernova ». Dans ce livre, la chanteuse raconte l’histoire d’Annabelle, une jeune provinciale ex-candidate de télé-crochet perdue dans les méandres de la célébrité. Inspiré, entre autres de son parcours, le livre fait parler de lui et certains accusent même l’artiste de cracher dans la soupe. Qu’à cela ne tienne, l’interprète de « Figuraine Humaine » poursuit son route. En effet, plus de 8 ans après son dernier album, l’artiste est de retour avec « Vivante » un EP de six titres. 


Pour ce nouveau projet, dont le titre fait écho à sa traversée du désert, l’artiste a pour la première fois entièrement écrit ses textes. Un travail de longue haleine, qui a permis à la chanteuse d’explorer ses émotions pour mieux les canaliser. Épaulée par Maxime Leforestier, qui n’a cessé de la suivre depuis ses débuts, Emma offre à son public, une poignée de nouveaux titres frais et sincères. Ainsi de piste en piste, elle évoque l’amour sur des mélodies soignées, qui mettent parfaitement en avant sa voix délicate qui ne semble pas avoir pris une ride. Pourtant à 32 ans, celle qui sautillait autrefois aux sons des batteries et des guitares électriques semble avoir définitivement rangé ses allures rock’n’roll au placard. Place désormais à une maturité – trop – maîtrisée qui laisse l’auditeur sur sa faim. Sans véritablement prendre de risque, l’artiste semble prendre un nouveau départ. Sans fausse note et toute en sensibilité « Vivante », ouvre donc la voie à une nouvelle Emma. Si les fans de la première heure seront sans doute déstabilisés, on imagine que l’artiste entraînera sur son passage quelques amoureux de douces mélodies et de chansons françaises. Après tant d’années de travail, C’est tout le mal qu’on lui souhaite. 



Sortie le 27 mai 2016 chez Abacaba / Musicast

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire