samedi 18 juin 2016

#Retour : Les G.R.L se reforment, pourquoi on aime ?


En 2014, le girl band G.R.L composé de Simone Battle, Lauren Bennett, Natasha Slayton, Emmalyn Estrada et Paula Van Oppen se faisait une petite place dans les charts grâce au single « Ugly Heart », un hymne POP au clip revanchard qui avait séduit la Belgique, l’Angleterre, mais également l’Australie. Fortes de ce joli succès, les filles avaient enchaîné avec un EP frais et fédérateur. Seulement voilà, alors qu’elles commençaient à se faire un nom, Simone Battle prenait la décision désespérée de mettre fin à ses jours. Après ce tragique événement les quatre autres filles décidaient de faire un break de quelques mois avant de revenir avec « Lighthouse » un excellent hommage à leur amie décédée. Outre ce single, les filles faisaient dans le même temps la promotion de l’association « Give an Hour » afin de sensibiliser le public américain sur les questions de santé mentale. Hélas, au mois de juin 2015 après avoir accompagné Meghan Trainor sur sa tournée australienne, les filles décidaient de prendre des chemins différents. Depuis lors, murées dans le silence, elles n’avaient – à l’exception de Lauren Bennett qui a sorti le single « Hurricane » -  que très peu fait parler d’elles. Toutefois, les choses pourraient très prochainement changer, car les G.R.L ont annoncé à demi-mot sur les réseaux sociaux qu’elles préparaient leur retour avec un nouveau single à paraître cet été. Sous la houlette d’un certain Matt Wynter, Lauren, Natasha, Emmalyn et Paula devraient pour cette reformation s’attaquer au marché européen. En attendant, les premières infos officielles, The Melting POP vous dit pourquoi on trépide d’impatience face à ce retour !



Une pincée de Pussycat Dolls 

Créée par Robin Antin, les G.R.L sont un dérivé du groupe The Pussycat Dolls, girl band qui a dominé la scène médiatique de 2005 à 2010 avec des tubes tels que « Don’t Cha » ; « Buttons » ou encore « I don’t Need a Man ». Depuis la séparation du groupe pour laisser les filles vaguer à leurs projets solos, aucun groupe féminin n’a véritablement réussi à prendre d’assaut le marché laisser vacant. Alors certes, les Little Mix et les Fifth Harmony sont pour l’heure les plus enclines à prétendre à l’obtention de ce titre, mais leur public composé principalement d’adolescents ne leur permet actuellement pas de se hisser au niveau supérieur. Avec les G.R.L, ont reprend les ingrédients de la recette PCD : des filles sexy, mais pas trop, chantant des hymnes POP fédérateurs et dansants. On aime ! 

Un soupçon de Girl Power 

L’autre force des G.R.L, c’est leur registre musical. Comme mentionné précédemment, Natasha, Paula, Lauren et Emmalyn proposent à leurs auditeurs des pistes fraîches et pétillantes, mais ce n’est pas tout, les filles sont aussi de véritables adeptes du GIRL POWER ! Il suffit d’écouter leurs différents morceaux où de regarder leurs vidéos pour s’en rendre compte. De « Ugly Heart » qui dépeint la revanche d’un groupe de filles trompées à « Girls Are Always Right » qui conte une certaine forme de féminisme convaincu, en passant par « Vacation » déclaration d’amitié un brin bluette, mais convaincante, les filles le clament haut et fort, c’est elles qui ont le pouvoir. Bien sûr, il y a surement une bonne grosse tranche de marketing caché derrière cette stratégie féministe, mais que serait la POP sans un brin de duplicité ? 

Elles ont encore tout à prouver 

Stoppées en plein vol par la perte de leur collègue et amie Simone Battle, les G.R.L ont encore tout à prouver et c’est bien là, la raison majeure de l’importance de leur retour. En effet, même si elles ont décroché un petit hit avec leur single « Ugly Heart », les demoiselles n’ont jamais vraiment réussi à s’imposer et à se faire un nom. Pour preuve, hormis une petite communauté de fans fidèles, rares sont ceux à se souvenir de l’existence du groupe et ce, seulement un an après leur séparation. Pourtant, bourrées de potentiel et de talent les 4 jeunes artistes, qui sont également soutenues par une poignée de célébrités (Britney Spears, Meghan Trainor, Pitbull) ont toutes les cartes en mains pour séduire le public. Chez The Melting POP on parie sur leur retour ! 
Et vous ? 

1 commentaire: