dimanche 3 juillet 2016

#POPCulture : 3 raisons pour lesquelles on souhaite revoir Eliza Dushku à la tête d’un TVShow

En octobre prochain, Eliza Dushku sera l’une des têtes d’affiche du comic-con de Paris. A cette occasion, The Melting POP a décidé de mettre l’actrice américaine à l’honneur en publiant un article entièrement dédié à notre envie de la voir revenir à la tête d’une série télé.  À l’heure où la télévision américaine stagne et se répète, zoom sur trois raisons de souhaiter le retour de celle qui a marqué toute une génération avec ses rôles d’héroïnes énergiques et déterminées. 




D’American Girl à Buffy elle a marqué la POP-Culture

Bien qu’elle soit de plus en plus rare sur les écrans (petits et grands) Eliza Dushku peut se vanter d’avoir un CV à faire pâlir de jalousie plus d’une star hollywoodienne. Pour cause, entre premiers pas auprès des plus grands et rôle phare dans l’une des séries les plus populaires des années 90, l’actrice n’a plus grand-chose à prouver. Âgée d’à peine 12 ans, elle se révèle au début des années 90 en partageant l’affiche avec des pointures telles que Leonardo Dicaprio, Arnold Schwarzenegger ou encore Robert De Niro avant de devenir l’une des figures emblématiques de Buffy contre les Vampires, série dans laquelle elle incarnera durant une vingtaine d’épisodes, le rôle Faith Lehane. Grâce à ce rôle, 100% badass, l’actrice voit sa carrière décoller et ces rôles au cinéma se multiplient. Entre 2000 et 2003, elle sera à l’affiche de 6 films parmi lesquelles la comédie à succès « American Girls » ou encore le premier volet de la saga « Détour Mortel ». Deux films qui ont marqué à leur manière la culture populaire et la culture gore et qui ont offert à l’actrice une renommée mondiale.


Elle mérite sa revanche après les annulations prématurées de Tru Calling et Dollhouse

Entre deux passages sur grand écran, la star fait un passage par Angel, le spin off de Buffy. Une fois ces escapades cinématographiques terminées, Eliza revient à la télévision en 2003 avec la série Tru Calling, dont elle tient le rôle-titre. Dans cette série lancée sur le réseau FOX et crée par Jon Harmon Feldman, Eliza campe Tru Davis, une étudiante en médecine venant en aide à des défunts après que ceux-ci lui aient demandé de l’aide. Bien accueilli par la critique, le show offre à Eliza un rôle fort et efficace. Hélas alors que la série débute sa seconde saison avec des audiences satisfaisantes, le réseau FOX décide d’arrêter la production en cours de tournage. Un coup dur pour l’actrice ainsi que pour les fans qui devront se contenter de questions restées sans réponse. Quelques années après cet échec, Eliza signe un nouveau contrat avec la chaîne FOX. Désireuse de revenir par la grande porte, elle s’associe à Joss Whedon, le créateur de Buffy pour créer une série à la hauteur des espérances de ses fans. Très attendue par la communauté du réalisateur, cette collaboration appelée Dollhouse débarque sur les écrans en 2009. Véritable pépite avant-gardiste, le show qui mélange à merveille la folie de Whedon et la fougue de Dushku, suit le quotidien d’Écho une « poupée » dont la mémoire est effacée après chaque mission. Bourrée d’intelligence et de complexité, la série offre à Eliza la possibilité de se glisser dans la peau d'un personnage différent à chaque épisode. Malheureusement, une fois encore, malgré une qualité indéniable, la série est arrêtée après deux saisons. Adulée par les fans, la série continuera néanmoins de vivre au travers de plusieurs conventions, la preuve que le duo Dushku/Whedon avait réussi son pari.

Banshee nous a laissés sur notre faim

Depuis la fin de Dollhouse en 2010, Eliza s’est faite rare sur les écrans. Pourtant entre films indépendants, réalisations, documentaires ou encore doublage de dessin animé, l’actrice n’a pas chômé. Éloignée des projecteurs, elle a préféré se consacrer à des projets plus confidentiels. Cependant, début 2016 Eliza à fait un retour remarqué à la télévision en interprétant un rôle majeur dans l’ultime saison de la série Banshee. Pour ce rôle l’actrice reprend les ingrédients qui ont bâti sa réputation à l’époque de Buffy. En effet, en interprétant Veronica Dawson, un agent du FBI, elle réendosse l’habit d’une femme forte, sexy et intrépide. Hélas, la chaîne Cinemax n’ayant pas renouvelé la série, il faudra se contenter de 5 petits épisodes pour voir Eliza jouer les badass de service. C’est toujours mieux que rien, mais on aurait aimé en avoir plus !


En conclusion, grâce à un visage et nom bien connu des amateurs de série. Grâce à une carrière gorgée de succès et grâce à des rôles singuliers, Eliza Dushku dispose de toutes les qualités nécessaires pour reprendre la tête d’une série US. Chez The Melting POP on l’imagine bien dans une série policière bien ficelée ou encore dans une TVshow postapocalyptique, deux genres qui lui permettraient une nouvelle fois de jouer une femme de caractère, un rôle qui lui va comme un gant. Et vous, qu'en pensez-vous ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire