samedi 8 octobre 2016

#Critique: Mélanie Pain reprend son envol et se réinvente sur « Parachute »


Sur The Melting POP on est, pour ne pas dire hostile, pas souvent très clément envers la chanson française. Cependant, parfois des surprises parviennent jusqu’à nos oreilles, si ce fut le cas avec Yseult ou encore les Feu ! Chatterton, pour ne citer qu’eux, ont peut désormais inscrire sur cette courte liste, la fascinante Mélanie Pain. Bien qu’elle n’en soit pas à ses débuts, on a décidé de vous la faire découvrir et de vous toucher quelques mots à propos de son album « Parachute » qui sortira dans les bacs le 28 octobre prochain. 



Depuis ses débuts aux cotés des M83 en 2003, en passant par le projet « Villeneuve » du compositeur Benoit de Villeneuve, sans oublier la consécration « Nouvelle Vague » qui lui a valu une reconnaissance artistique et médiatique, Mélanie Pain a réussi tout en douceur à trouver sa place dans le paysage musical français. Si ces deux premiers albums solos « My Name » et « Bye Bye Manchester » parus respectivement en 2009 et 2013 étaient de jolis bijoux folk-acoustiques bourrés de petites merveilles (Ignore-Moi, 7 ou 8 fois) qui ont continué d’asseoir sa notoriété et d’attester de son talent, l’artiste relance les dés et s’offre un nouveau défi sur son 3e album « Parachute » à paraître le 28 octobre prochain. Fruit de sa collaboration avec le pianiste et arrangeur Gaël Rakotondrabe, ce nouvel album emmène l’artiste sur de nouveaux territoires, plus mélodiques, plus affirmés, mais également plus ténébreux. Teinté d’un voile électro, les compositions de « Parachute » édifient autour de Mélanie une sorte de sanctuaire harmonique au sein duquel l’auditeur voyage au gré des envies de la chanteuse. 

Du côté des textes, l’artiste conserve toute sa douceur et sa pudeur, mais réussit grâce à une maîtrise des mots remarquable à marier son encre ténébreuse à une luminosité vocale époustouflante. Un à un, les textes de ce nouveau projet percutent l’auditeur, titille ses sentiments et font ressortir du voyage une succession de ressentis que l’on se plaît à éprouver à chaque nouvelle écoute. Parmi les pistes à ne surtout pas manquer on notera l’excellent premier single « Comme une Balle » qui témoigne d’un virage artistique réussit, mais aussi le pénétrant « Comme une Boîte » pour son texte renversant, sans oublier la jonction des titres « Le mot » et « Jette » qui est le parfait exemple du mélange d’obscurité et de lumière qui parsème « Parachute ». 



"Parachute" de Mélanie Pain est à paraître le 28 octobre chez Kwaidan / !K7

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire