jeudi 5 janvier 2017

Stanaj : le nouveau "Romantic" de la POP

Après quelques jours de repos bien mérité, The Melting POP inaugure enfin 2017 avec son premier article de l’année. Pour ce faire, c’est en musique et avec une découverte prometteuse qu’on se pose avec vous. Préparez-vous à être conquis, nous vous présentons aujourd’hui Stanaj, un jeune artiste qui risque bien de faire du bruit ! 


Fin 2016, Twitter annonçait la fermeture de Vine son service de micro-vidéos. Lancé fin 2012, le réseau social avait fait fureur grâce à son principe de vidéos courtes et efficaces répétées en boucle. Outre des millions de capsules humoristiques, Vine était aussi, à sa grande époque, utilisé par des artistes désireux de faire découvrir leur voix et/ou leur univers au travers de courtes covers. Si nombreux sont ceux qui avaient réussi à se créer une réputation sur le web, rares sont ceux qui avaient vraiment réussi à faire de leur triomphe sur le Net un succès sur la scène. Ainsi, outre le Canadien Shawn Mendes qui a aujourd’hui la carrière qu’on lui connaît, les exemples sont loin d’être abondants, pourtant il en existe d’autres. Preuve en est, Albert Stanaj a signé en 2015 un contrat avec le label Republic Records (Ariana Grande, Nicki Minaj, Drake, …) à la suite du succès viral rencontré par ses vidéos. 

Pour ce jeune américain d’origine albanaise, tout commence en 2013. Passionné de musique depuis l’adolescence et accompagné de son piano ou de sa guitare, il décide après avoir écumé les opens-mic et les karaokés de Los Angeles, de publier des vidéos sur Vine et YouTube. Après des débuts hésitants, il voit sa notoriété exploser grâce à sa cover de « Let Her Go » le tube Passenger. Très vite les médias relient sa vidéo et la production de « Dancing With The Stars » décide de l’inviter sur le plateau de la 18e saison pour interpréter le morceau durant la prestation Charlie White et Sharna Burgess. Évidemment, ce passage sur le plateau de l’une des émissions de télévisions américaines les plus populaires du petit écran ne passe pas inaperçu et la notoriété de l’artiste sur Vine et YouTube poursuit son ascension. Photographié avec Jay-Z, invité chez Drake pour une session piano ou encore partagé par Kim Kardashian sur ses réseaux sociaux, Stanaj commence à faire du bruit et c’est à ce moment-là qu’il signe son contrat d’enregistrement. 

Après plusieurs mois de travail entouré des producteurs de Mariah Carey, Justin Bieber ou encore Nick  Jonas, Stanaj a dévoilé en aout dernier son premier EP « The Preview » porté le single « Ain’t Love Strange ». Co-écrit en compagnie de Sebastian Kole, qui a travaillé sur « Here » d’Alessia Cara, ce premier single est une ballade soul-alternative teintée de RnB dans laquelle l’artiste crie son amour pour une demoiselle étrange qui lui fait ressentir des sensations qu’il avait préféré refouler. Proche de l’univers moite et sensuel d’un The Weeknd, le premier EP de Stanaj n’a pas encore fait d’étincelle dans les classements, pourtant grâce à sa voix singulière et sa plume touchante, le jeune artiste a récemment été désigné par la plateforme VEVO comme l’un des artistes à surveiller en 2017. À cette occasion, il a enregistré une version live du titre « Romantic » présent sur son premier EP. Captivante, bouleversante, la piste entraîne l’auditeur grâce à ses notes de piano et vous hérisse les poils en à peine quelques secondes. Parfaite pour débuter l’année, cette jolie ballade nous donnerait presque envie de retomber amoureux ! 

À l’instar de VEVO, chez The Melting POP, on mise tout sur ce jeune prodige d’à peine 22 ans qui devrait sans aucun doute avec ses prochains projets, inscrire son nom sur la courte des listes des artistes dits « commerciaux » mais talentueux ! 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire