jeudi 19 janvier 2017

Star : que vaut la nouvelle série du créateur d’Empire ?

Il y a trois ans, la série "Empire" était lancée sur le réseau Fox aux États-Unis et chez The Melting POP on était les premiers sur l’affaire. Entre tubes et succès d’audiences à gogo, la série musicale a très vite battu tous les records au point de devenir la série numéro un du petit écran américain. Fort de ce succès, Lee Daniels, l’homme derrière « Empire » s’est vu proposer en 2015 de produire une nouvelle série musicale pour la chaîne. Intitulé « Star » ce projet a démarré sa carrière sur les écrans en décembre dernier. Alors futur phénomène ou simple remixe d’une recette à succès ? The Melting POP a vu les premiers épisodes pour vous et on vous en dit plus ! 



Si "Empire" explorait les succès et les déboires de l'une des familles les plus puissantes de l’industrie du hip-hop, « Star » se veut beaucoup plus sombre et terre à terre en nous proposant de suivre Star, Alex et Simone trois jeunes filles issues de milieux différents qui vont devoir se battre et travailler pour concrétiser leur rêve de gloire et de musique. Épaulées par Carlotta Brown (Queen Latifah) la tenancière d’un salon de coiffure, les filles vont devoir gravir une à une les marches du succès en évitant les pièges et leurs aléas. Moins strass & paillette, le synopsis donne envie de se plonger dans l’histoire de ces trois artistes en herbe qui vont devoir apprendre malgré leurs différences à travailler ensemble. Hélas, si le casting d’Empire et sa famille ô combien charismatique nous avait bouche-bée, les trois têtes d’affiches de « Star » sont malgré leur fraîcheur, un brin légères et peinent à convaincre d’emblée. Ainsi, Star (Jude Demorest) l’héroïne de la série manque cruellement de relief et ses minauderies n’aident pas son interprète à gagner la confiance du téléspectateur, tandis que ces deux camarades sont malgré elle évincées et effacées au profit de l’excellente Queen Latifah (qui joue le rôle de mère adoptive dévouée à merveille) et de son équipe haute en couleurs, qui n’est pas sans nous rappeler les seconds rôles de Porsha et Becky dans Empire. 

Musicalement, dans les premiers épisodes, la série tient la route et offre des petites pépites qui ravissent nos oreilles. On est encore loin des grands tubes entendu dans la première saison d'Empire (Good Enough, You’re So Beautiful Conqueror,…) mais les filles n’en sont qu’à leur début, laissons-les évoluer. En dehors de ce potentiel, force est de constater que les scènes de chants sont beaucoup trop surjouées tandis que lip-syncs approximatifs nous rappellent à quel point nous sommes impatients de découvrir la prochaine saison de RuPaul’s Drag Race. Par conséquent, pour séduire et véritablement accrocher le spectateur, « Star » à encore du chemin à faire … 

Lancée devant 6 millions de téléspectateurs en décembre dernier la série n’a pas vraiment profité de l’exposition offerte par "Empire" pour attirer le public, pire encore les deux épisodes suivants n’ont rassemblé que 4 millions de téléspectateurs. On est loin des scores pharaoniques qu’avait atteints Cookie, Jamal et Hakim. Malgré ce démarrage en demi-teinte, la série dispose d’un potentiel évolutif important et peut donc encore faire ses preuves et relever le niveau. Quoi qu'il en soit, on reste branché en espérant que la série obtienne une saison 2, avec pourquoi pas à la clef, un cross-over avec Empire ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire