dimanche 29 janvier 2017

The Outs: la web-série gay et les tourments post-rupture

Il y a plus ou moins un an, The Melting POP partageait avec vous, la web-série gay « Hunting Season ». Face au succès de cet article et profitant de quelques jours de repos bien mérité, nous sommes partis pour vous à la recherche d’une web-série du même genre. Après avoir maté quelques pilotes, nous avons fondu pour « The Outs » un petit bijou LGBT pétillant, et c’est à découvrir maintenant sur le blog. 



Amoureux des séries, vous êtes fatigué des sempiternels triangles amoureux ou encore de ces "couples" qui adorent se détester, mais qui finiront par vivre le grand amoureux après trois ou quatre saisons ?  Si c’est le cas, « The Outs » est faite pour vous. Explorant le quotidien et les affres d’un couple en post-rupture, cette web-série signée Vimeo innove d’une part grâce à cet angle trop peu exploité de la vie amoureuse, d’autre part en mettant en scène des personnages gays qui sortent des sentiers battus et qui nous font oublier les clichés habituels. Pour cause, ici pas de personnages hyper sexy à la sexualité débridée, mais bien deux hommes tout ce qu’il y a de plus normal, qui vont devoir se reconstruire et réapprendre à aimer après une rupture chaotique qui a laissé des traces.
  
Lancée en 2012 sur la plateforme Vimeo, « The Outs » a très vite ravi les critiques de par la dynamique de son scénario et la fraîcheur de ses personnages.  Créée par Adam Goldman qui incarne le personnage de Mitchell, la série explore le quotidien de deux anciens amants (Mitchell & Jack), leurs péripéties amoureuses et surtout leurs rancœurs personnelles. Tous deux blessés, ils s’évertuent tant bien que mal à rester éloigner l’un de l’autre, mais le destin est parfois joueur et leurs routes n’ont peut-être pas finies de se croiser. À leurs côtés, on retrouve Oona l’hilarante meilleure amie de Mitchell, qui ajoute aux épisodes une touche de piquant grâce à son caractère antipathique et son humour corrosif. Bien plus qu’un simple faire-valoir comme le sont d’habitude les personnages féminins dans les séries gays, elle est l’atout charme du show, ce qui bouscule encore un peu plus les codes et octroie davantage de singularité à la série.

Dans la première saison, les épisodes se succèdent et aboutissent sur un dénouement inattendu qui relance les cartes et nous prouve que les apparences sont parfois plus que trompeuses. Malgré une deuxième saison, un brin plus monotone, « The Outs » reste un véritable délice, qui se suit sans déplaisir. Malgré un budget réduit (la série est financée par crowfunding), la création de Goldman se révèle être remarquablement bien produite et ses épisodes d’environ 30 minutes lui permette d’amorcer de sympathiques détails, ce qui est d’ordinaire plutôt rare dans les web-séries, qui se jouent bien souvent sur des formats plus courts. 

Pas encore officiellement renouvelée pour une saison 3, « The Outs » compte pour l’heure 14 épisodes dont sept disponibles gratuitement sur Vimeo. Malheureusement pour profiter pleinement du show, il vous faudra maîtriser l’anglais, puisque la série n’est pour l’heure disponible sur le réseau qu’en version originale. A vos claviers, on pari que vous finirez la série en moins de quelques jours ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire