samedi 1 avril 2017

Blogger #2: ces articles que vous ne lirez jamais

Il y a tout juste un mois, j'inaugurais avec vous ma toute nouvelle rubrique #blogger sur le blog. Une rubrique via laquelle j'ambitionnais de vous offrir mensuellement, un article lié à ce que peut-être amené à vivre un blogueur au quotidien. Pas habitué à parler de ma petite personne sur le web, je savais qu'il serait difficile pour moi de réussir à maintenir le cap, mais j'étais apte à relever le défi. Malheureusement, après plusieurs semaines de réflexion, je dois avouer que les idées ne se bousculaient pas dans ma tête. Par chance, ma blogueuse favorite Jessie de #FDS est venue à ma rescousse en me proposant une idée qui est aujourd'hui le thème de ce deuxième article:

 "Et si tu parlais de tous ces articles qu'on peut écrire ou avoir envie d'écrire, mais qui finalement, pour diverses raisons, ne sortent jamais ?



Pour être un bon blogueur, il faut sans cesse être sur le qui-vive, et regorger d'idées pour alimenter son blog et tous les petits réseaux qui en découlent. Bien que bloguer soit avant tout une passion, la pratique peut très vite vous prendre beaucoup de temps. Ainsi, du moment où vous trouvez l'idée d'un article au moment où celui-ci arrive sous les yeux de vos lecteurs, il peut s'écouler quelques jours. En effet, Rome ne s'est pas construit en un jour et lorsqu'on veut faire les choses bien, il faut les travailler et les approfondir. Malheureusement, parfois, malgré toute la bonne volonté du monde, les éléments se déchaînent contre vous et quand l'arrivée de l'article n'est pas repoussée, elle peut être tout bonnement annulée. Les raisons de ces reports ou annulations sont nombreuses et variées, mais la plus courante, c'est le syndrome de la page blanche ! Eh oui, ce moment où malgré tout vos efforts, vous restez devant votre clavier à attendre qu'une illumination suprême qui ne viendra jamais, imprègne votre être et vous aide à avancer. Deuxième souci majeur du blogueur, la technologie. Un fichier qui disparaît, une fausse manœuvre, votre ordinateur qui s'éteint ou tout simplement une mauvaise sauvegarde et hop, c'est de longues minutes, voir des heures de travail qui se meurent et n'aboutirons jamais chez vos lecteurs. Autre souci de taille, le perfectionnisme. Parfois, vouloir trop bien faire entraîne à ne rien faire du tout, on écrit, on supprime, on écrit, on supprime et finalement on arrête tout, quand la méticulosité pointe le bout de son nez, ce sont des articles entiers qui sont jetés à la poubelle. 

Passons ensuite aux aléas extérieurs. Dans cette catégorie, la météo peut très vite devenir le pire ennemi du blogueur. De fait, quel blogueur n'a jamais prévu d'aller shooter un look ou tirer quelques photos de paysage avant de voir son programme totalement chamboulé par une pluie impromptue ou des rafales de vent digne d'un mauvais film catastrophe ? Évidemment, vivre en Belgique apporte son lot d'avantages, mais si les saisons pouvaient rien qu'une fois suivre un cours logique on en serait grandement reconnaissant. Dernière raison d'abandonner un article ? La déception. Si certains blogueurs on fait de la critique leur fonds de commerce, pour d'autres il n'est pas toujours évident de parler de quelque chose qui ne leur a pas plu ou qui les a déçus. Qui ne sait jamais rendu à un concert ou à une exposition en espérant en tirer un article avant de ressortir avec l'impression d'avoir été vidé de toute substance créative ? Quoi qu'il en soit, vous l'aurez compris, il n'est pas toujours évident d'arriver à mettre en ligne ces idées ou ces envies. Pour terminer cet article, je vous dresse une petite liste non exhaustive, des articles que j'ai voulu écrire, que j'ai commencé à écrire, que j'ai totalement écrits, mais que malheureusement, vous ne lirez jamais ! 

  • Amy Winehouse, 5 titres qui ont marqué sa carrière (une mauvaise sauvegarde et je perds un des articles que j'avais le plus travaillé) 
  • La critique du dernier album de The Pretty Reckless (celui-là, je l'ai écouté, mais je ne compte plus le nombre conséquent de disques qui prennent la poussière sur mon bureau) 
  • Journal d'un célibataire à la Saint-Valentin (trop de chose à dire, j'écrirai un roman un jour) 
  • J'ai testé pour vous avoir une barbe (ça va faire 1 an et demi et je suis toujours en attente) 
  • Des looks où la météo ma gentiment friendzoné (et d'autres ou je n'aurais tout simplement pas du essayer, vous savez ces jours où même dans le noir vous n'êtes absolument pas photogénique ?) 


Bref, j'aurai pu aller plus loin, mais on va s'arrêter là. N'hésitez pas à partager vos expériences en commentaires et si l'article vous a plus envoyez-moi vos idées pour les prochains numéros de la rubrique, à dans un mois ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire