lundi 15 mai 2017

#Retour : Miley Cyrus après les frasques la rédemption ?

Il y a quelques jours, Miley Cyrus revenait sur le devant de la scène avec «  Malibu  » un nouveau single rétro-folk ayant pour toile de fond sa relation tumultueuse avec l'acteur australien Liam Hemsworth ("Hunger Games"). Loin de l'énergie folle et provocatrice de son 4e album «  Bangerz  » paru en 2013, ce nouveau morceau est aussi l’occasion pour la chanteuse de revenir sous un nouveau jour. Assagie, l'ex-star d'Hannah Montana semble avoir laissé derrière elle, son image trash et libérée. A cette occasion, The Melting POP s'est penché sur le cas Miley Cyrus en retraçant brièvement son parcours et en se questionnant sur son retour... 



Souriante, épanouie, vagabondant sur des paysages cartes postales, Miley Cyrus a surpris l'assemblée en dévoilant, il y a quelques jours sont nouveau single «  Malibu  », et le clip qui l'accompagne. Absente de la scène musicale depuis la parution-surprise de son album «  Miley Cyrus and her Dead Petz  », la jeune artiste amorce un retour aux antipodes de l'image d'adolescente rebelle qui collait à la peau depuis son album "Bangerz". En effet, à l'époque, la jeune femme avait fait couler beaucoup d'encre en prônant la masturbation, en s'affichant avec de la marijuana sur ses réseaux sociaux ou encore en se balançant nue sur une boule de démolition dans son désormais mythique clip «  Wrecking Ball  ». Désireuse de retirer l'étiquette d'enfant lisse que lui avait collé le personnage d'Hannah Montana qui a pourtant fait d'elle une star, la chanteuse avait entamé sa mue quelques années plus tôt en sortant le très sombre «  Can't Be Tamed  » ou encore en posant nue pour Vanity Fair. Jugée vulgaire et trop sexuelle, Miley s'est ensuite, à de nombreuses reprises, amusée de  son image de petite fille dévergondée en cumulant les apparitions et les projets qui pouvaient lui permettre de surfer sur cette tendance. Dans ce registre on retiendra sa collaboration avec le très controversé photographe américain Terry Richardson ou encore le clip de «  Adore You  » dans lequel l'artiste mimait des pratiques sexuelles en solitaire. Loin de se modérer, l'interprète de «  Party In The USA  » balançait quelques mois plus tard son 5e album studio en téléchargement et écoute gratuit(e) sur Internet. Malgré de très bons retours et de très bonnes pistes («  Lighter  », «  Bang Me Box  »), le projet n'est malheureusement resté qu'un buzz éphémère. Très discrète, Miley Cyrus s'est alors retirée petit à petit des médias, et hormis le single «  Hands Of Love  » issu de la bande originale du film «  Freeheld  » et un siège de coach dans la 11e saison de The Voice US, ces apparitions se sont comptées sur les doigts d'une main. 

Après ce silence qui lui a probablement servi à faire oublier ses frasques, Miley Cyrus opère donc un retour en musique. Attendue et soutenue par sa communauté, l'artiste peut se vanter de s'être classée dans le TOP 3 dans meilleurs téléchargements dans plus d'une trentaine de pays et son clip «  Malibu  » s'approche en quatre jours des 30 millions de vues. Désormais plus apaisée tant musicalement que dans sa vie privée, Miley qui déclare avoir arrêté la drogue devrait donc revenir sur la scène médiatique sous un jour nouveau. Actuellement en préparation d'un nouvel album qui devrait sortir d'ici la fin de l'année, elle devrait selon ses proches proposer un opus plus intime en phase avec sa nouvelle image. Si l'on s'en tient au premier single «  Malibu  » savant mélange entre du Selena Gomez et du Colbie Caillat, l'album devrait trouver preneur aux États-Unis. Cependant, reste à savoir si le reste du monde sera séduit sur la durée par ce come-back certes agréable, mais moins efficace et fédérateur que n'avait pu l'être un «  We Can't Stop  », affaire à suivre ... 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire